Home À la Une Bundesliga – 8ème journée : Champion cherche adversaire

Voici un rapide résumé des matchs de ce Week-End en Bundesliga. Schalke s’est ridiculisé 0-3 contre Cologne, et Leverkusen a eu du mal contre Augsbourg, 1-1.

Maintenant que nous nous sommes occupé des formalités, attaquons le gros morceau, le « choc » Bayern-Dortmund. Stoppons le suspense un instant. Cinq buts à un. De match, il n’y en a pas eu.

Encore invaincu jusque là Dortmund pouvait revenir à hauteur, et le Bayern s’éloigner. Impensable toutefois au sortir de cette rencontre de ne pas avoir les idées claires sur qui remportera le championnat. Tuchel n’a pas pris le meilleur tactiquement, et d’un autre côté, on a une équipe sans grands changements contre une équipe assez riche pour faire venir des grands joueurs tous les étés. Dont une bonne partie en provenance de l’adversaire du soir. Deux titulaires, rien que ça.

20 minutes, c’est le temps de la mise en place, et à la 26ème, longue ouverture depuis la défense, Muller évite le goal de Dortmund et ouvre le score grâce à un but plein d’opiniâtreté. (le premier d’une longue série).

Ensuite, l’école espagnole prend le dessus, Thiago se jette au sol après un (très) léger contact. Ni une ni deux, doublé de Muller. (Notons que le vilain allemand ne laisse pas Lewandowski mettre un boulevard à Ronaldo, Messi et maintenant Aguero)
Réponse de PAM pour Dortmund après une bonne séquence et un bon centre. Aubameyang  marque depuis 8 matchs, viens le chercher.

Mi-temps 2-1 (pour le moment le polonais n’a pas marqué, et c’est ça l’info majeure)

46ème, nouvelle grosse et longue ouverture de Boateng pour Lewandowski, cette fois et aussi précis qu’efficace, BUT 3-1.
58ème, nouvelle accélération du Bayern, tavail l’axe germano-polonais tourne à plein régime, et BUTTTTTT de Bébert Lewandoswki. 4-1
66ème, Gotze nous réussi un bijou de but, et montre que quand son équipe domine il est bon. 5-1

Occasion pour Henrik puis pour Janujaz, mais Neuer veille, 5-1 score final. Trois buts marqués par des Ex , c’est violent pour les pauvres joueurs de Dortmund.

Si dans la vie l’amour ne dure que trois ans, en Allemagne, le championnat dure 8 journées.

 

Actualité hors football supplémentaire