Home Actu des lecteurs CdM 2014 : Scolari et le Brésil, c’est fini

   Si Luiz Felipe Scolari avait annoncé en conférence de presse qu’il ne démissionnerait pas malgré la déroute de son équipe, laissant la fédération décidée de son sort, celle-ci n’a visiblement pas tardé à agir, selon O’Globo.

   En effet, alors que L. F. Scolari avait bien “conscience de ma part de responsabilité”, en admettant qu’il avait fait “des erreurs”, il espérait tout de même continuer, avec l’opportunité de se racheter. Seulement, le journal brésilien avance que l’officialisation de son limogeage devrait intervenir dans la journée. Visiblement, en dehors des prestations moyennes de son équipe, les défaites 7-1 et 3-0 face à l’Allemagne et les Pays-Bas ont achevées ses chances de garder sa place. Il faut dire qu’il est bien peu glorieux pour le Brésil de rentrer dans le cercle très fermé des équipes ayant pris plus de 10 buts en une Coupe du Monde, à la maison qui plus est.

Pour le remplacer, la fédération brésilienne serait intéressée par José Mourinho, qui aurait pour le moment décliné la proposition.

 

Actualité hors football supplémentaire