Home Coupe de France Le PSG met le feu aux verts

C’est désormais officiel le Paris Saint Germain s’offre sa deuxième finale de l’année. Une victoire sans contestation possible tant les Parisiens ont eu l’air d’avoir la main sur ce match face à des Stéphanois courageux mais dépassés par la maitrise parisienne. Le club de la capitale est plus que jamais présente sur tout les tableaux.

C’est avec beaucoup de rythme que cette demi finale avait débuté. Les parisiens avaient fait le choix de presser très haut et d’attaquer rapidement tout en monopolisant le ballon. La première occasion arrive à la 4ème minute quand Zlatan remise astucieusement de la tête sur Lavezzi dans la surface, l’Argentin frappe plein axe et Ruffier répond présent. Ensuite c’est Pastore à deux reprises (5′,12′) qui vient buter sur le portier de l’ASSE, puis qui manque sa tête dans la surface sur un bon centre de Digne (17′). Les verts quant à eux malgré de bonnes intentions ne parviennent pas vraiment à se montrer dangereux offensivement. Et à force de tenter le psg allait être récompensé, et c’est grâce à un penalty obtenu par Lavezzi que Zlatan ouvrait le score logiquement pour les parisiens, s’offrant au passage son 100ème but sous les couleurs du PSG. Malheureusement pour eux et un peu comme à leur habitude les joueurs de la capitale vont légèrement relâcher leur pression. Et trois minutes plus tard, bien servi sur coup franc par  Yohan Mollo et oublié par la défense Romain Hamouma vient placer une très belle tête pour égaliser. Le match aurait même pu clairement tourner à l’avantage des verts à la 32ème minute si Erding après avoir profiter d’une erreur de relance de VDW et éliminer Thiago Silva avait levé la tête pour servir Hamouma seul face au but au lieu de tenter sa chance. Sur le corner qui suit Douchez sort parfaitement une tête de Clément. Ensuite ni Zlatan sur coup franc (35′) Cabaye (39′) ni Marquinhos (41′) ne parviendront à changer le score avant la pause.

Au retour des vestiaires, et comme on pouvait s’y attendre le PSG à voulu reprendre sa marche en avant. Tout d’abord par Ibra (56′), une nouvelle fois stoppé par Ruffier et ensuite c’est Lavezzi sur un modèle de centre brossé de Pastore qui vient lober Ruffier avec une tête rageuse (60′). Le PSG mène logiquement 2-1. Pastore lui, intenable encore ce soir continu de mettre le feu dans la défense stéphanoise. L’ASSE aura bien une dernière grosse occasion avec Hamouma mais la reprise de voler au point de penalty du meilleur joueur stéphanois ce soir (67′) est trop assurée et arrive directement sur Douchez. Les parisiens eux vont continuer de pousser, un poteau pour Ibra (71′), puis sur un super service de Pastore, Lavezzi est déséquilibrer dans la surface par Perrin avant de pouvoir frapper, l’arbitre n’accorde pas de penalty, qui paraissait pourtant évident. Mais défensivement les joueurs de l’ASSE n’y sont plus, à tel point que Paris attaque constamment en surnombre. Et qui mieux que Zlatan pour sceller le score, lui le véritable bourreau de St Etienne. A la 81ème minute d’abord grâce à une très belle passe de Matuidi à peine rentré en jeu, le suédois s’amuse de Ruffier en l’éliminant magnifiquement. 3-1 pour le PSG, et ce n’est pas fini car le numéro 10 parisiens va inscrire un triplé sur une très belle frappe à l’entrée de la surface (90+2′). 4-1 score final.

Inondé de match dans ce mois d’avril les parisiens ont fait le job et même un peu plus pour s’offrir le droit d’aller affronter l’AJ Auxerre au stade de France le 30 mai prochain pour jouer pour l’instant leur deuxième finale de l’année.

 

Actualité hors football supplémentaire