Home À la Une OM : Imbula, pilier de l’ère Bielsa

Titulaire et brillant lors des trois matchs de préparation, Giannelli Imbula pourrait bien être un pilier de Marcelo Bielsa, peu importe le dispositif utilisé par le “Loco” argentin.

Important peu importe le système

Depuis le début de la préparation, Marcelo Bielsa, le nouvel entraîneur de l’Olympique de Marseille a utilisé deux dispositifs différents, selon si son équipe affronte un adversaire à un attaquant ou à deux attaquants. Face au Bayer Leverkusen et à Benfica, Giannelli Imbula a joué en sentinelle devant une défense à trois (ou à cinq selon les moments du match). Contre Willem II lors du dernier match, l’entraîneur argentin de l’OM a décidé de jouer en 4-3-3, comme il le faisait à Bilbao. Dans un rôle de relayeur gauche, il a brillé tout autant que seul en sentinelle dans le premier dispositif indiqué.

Brillant avec le ballon, en progrès en phase défensive

La saison passée, il était souvent reproché à Giannelli Imbula son placement défensif et son manque de tranchant dans les interventions. Depuis le début de la préparation estivale olympienne, l’ancien milieu de terrain de Guingamp a gommé cela. En effet, l’international espoir français est en net progrès dans les phases défensives, où l’OM n’a pas le ballon. Face à Willem II par exemple, il a gratté bon nombre de ballon dans les pieds néerlandais. Contre Benfica, où il était esseulé au milieu, il s’en est également très bien sorti. Mais malgré ces progrès, là où le jeune marseillais est le meilleur, c’est bien quand il a le ballon entre les pieds. Quand celui dont le style fait pensé à Abou Diaby notamment a le ballon et qu’il a décidé de remonter la moitié du terrain, il devient alors presque impossible pour ses adversaires de l’arrêter. Son aisance technique, allié à sa vitesse fait de lui un des tous meilleurs de France dans ce domaine. Et ça, Marcelo Bielsa l’a bien compris. Et pourrait en faire un véritable pilier.