Home À la Une Ligue des Champions : Résultats des barrages et tirage au sort

Hier soir se disputaient les derniers matchs de barrages de Ligue des Champions, en complément de ceux de mardi et de l’élimination monégasque. Manchester United n’avait pas trop de pression mais on ne pouvait pas en dire autant de Leverkusen ou du CSKA Moscou. Pourtant, ces deux clubs ont répondu présents. Plus dommageable, Bâle, habitué aux joutes européennes depuis plusieurs années s’est fait sortit par le modeste Hapoël Tel-Aviv.

Les Red Devils, emmenés pas un Wayne Rooney des grands soirs, ont corrigé Bruges à domicile 4 à 0 avec un triplé du numéro 10 (qui ne masque pas le manque cruel d’un avant centre dans l’équipe de Van Gall). Il faut dire que la défense belge était assez pitoyable dans son placement en mode “gruyère”. Ander Herrera a parachevé le spectacle.

Les Allemands du Bayer avait du s’incliner 1 à 0 lors du match aller à Rome. Un score qui n’était pas favorable mais pas spécialement défavorable donc. Ainsi les partenaires de Lars Bender (à ne pas confondre avec son frère Sven de Dortmund) ont renversé la vapeur en l’emportant 3 à 0 sans trop forcer. Les Romains ont bien aidé leurs adversaires du soir en encaissant un but très rapidement sur une erreur défensive impardonnable à ce niveau là. Trop frêles, ils se consoleront, comme Monaco, avec la Ligue Europa.

Même sort pour le Sporting Portugal qui avait basculé en tête devant Moscou sur le match aller, le but encaissé à domicile étant pourtant un poids, pour le retour. Seulement les Lisboètes avaient su trouver la faille rapidement, annulant ce but pris chez eux et creusant l’écart. Pas assez solides défensivement, ils ont complètement craqué en seconde période, en y encaissant trois buts ! Doumbia, au point mort à la Roma sur les six derniers mois, à retrouver toutes ses couleurs au CSKA. Il signe un doublé et son compère africain Musa, clos le score en offrant le but de la qualification à son équipe. A noter que ces deux joueurs s’entendent très bien et qu’il faudra suivre ce binôme lors de la phase de poule.

Le Shakhtar qui avait remporté le match aller 1 à 0 sur la pelouse Du Rapid Vienne s’est fait un peu peur en faisant nul 2-2 chez lui. Marlos, le buteur brésilien des oranges et noirs a encore frappé, avec un beau but à la clé. Attention, c’est un poison.

Le FC Bâle, épine de grands clubs ces dernières saisons n’a pas réussi à venir à bout des Israéliens. Après un mauvais 2 à 2 en Suisse, le retour s’annoncé compliqué. Malgré un superbe but sur coup franc de Zuffi, l’égalisation n’ a pas tardé, puis plus rien. A la faveur des buts marqués à l’extérieur, Tel-Aviv accède à la suite de la compétition.

Petite surprise, Astana, devient le premier club Kazakh à intégrer la phase de poules de la plus prestigieuse compétition européenne, en obtenant le nul contre Nicosie.

Le tirage au sort

Tous les clubs qualifiés sont désormais connus. Une fois n’est pas coutume, le tirage au sort aura lieu ce jour à 17h45. Habituellement, le triage avait lieu le vendredi, en même temps que celui de la Ligue Europa dont les matchs ont lieu ce soir.

Les équipes sont réparties en quatre chapeaux ou pots, c’est à votre guise.

Le chapeau numéro 1 est le seul qui ne tienne pas compte des points UEFA. Ainsi, on y retrouve le champion en titre (Barcelone) et les champions des plus grands championnats européens : Chelsea, Bayern, Juventus, PSG, Benfica, le Zenit et le PSV Eindhoven.

Le chapeau numéro 2 regroupe tous les clubs ayant le plus de points (qu’ils aient été qualifiés directement ou suite aux barrages) : Real Madrid, Manchester United, Atletico Madrid, Valence, Porto, Leverkusen, Arsenal et Manchester City. Que du beau linge !

Le chapeau numéro 3 est composé avec : AS Rome, Olympiacos, FC Séville, CKSA Moscou, Galatasaray, Dynamo Kiev, le Shakhtar Donetsk et l’Oympique Lyonnais. Un chapeau un peu moins prestigieux mais très compétitif.

Le chapeau numéro 4 regroupe les plus petits clubs européens qui peuvent faire parfois pitié mais qui ont bataillé ferme pour y parvenir, alors prudence ! Quelques loups y sont toutefois cachés… Wolfsburg !  Mönchengladbach, Dinamo Zagreb, Bate Borisov, Maccabi Tel-Aviv, La Gantoise, Malmö et Astana.

Pour rappel, deux clubs d’un même pays ne peuvent se retrouver dans  un même groupe. Ainsi Lyon et le PSG ne peuvent se rencontrer.

Paris aura un gros du chapeau 2, un moyen du chapeau 3 et un petit du chapeau 4. Lyon, par contre, aura un groupe très relevé avec un gros du chapeau 1 (sauf Zenith et PSV), un gros du chapeau 2 et un petit du chapeau 3. Lyon visera alors probablement une troisième place qui les reverserait en seizièmes de finale de Ligue Europa.

Le PSG devra lui s’adjuger la première place du groupe pour commencer à l’extérieur contre un deuxième, lors des huitièmes de finale et espérer battre son record des quarts de finale sous l’ère qatarie.